Warning: A non-numeric value encountered in /home1/wacq5k0abrgy/public_html/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

2007-2014: Les années d’acier

Entretemps, Flav reprend la formule solo grâce à sa nouvelle installation pour une série de productions qui s’enchaînent de façon assez vertigineuse : splits CD avec Soirée Grisaille et Kamizole 13, nouveaux EPs, et surtout trilogie nietzschéenne de trois mini-albums, La tentation du NéantLa Nostalgie du Chaos et La Fascination de l’Abîme, rassemblés sous le titre de L’Appel des Ténèbres. Le temps est désormais lointain des émois post-adolescents et des sex-shops en liquidation totale : nihilisme actif, obsession de la décadence de l’Occident contemporain, réflexions plus posées sur la condition humaine donnent une tournure plus mûre à des textes posés sur une musique de plus en plus « oi !-wave », pour reprendre l’expression créée depuis plusieurs années pour tenter de définir le style du groupe, et, depuis, reprise par d’autres. C’est l’heure aussi de revisiter certains thèmes anciens, mais repris avec le recul de l’âge ; les morceaux des Mondes flottants sont enfin réenregistrés en 2008, agrémentés de nouveaux titres sur le même thème, 12 au total dont 8 formeront la version vinyle 25 cm du mini-album Le Vent divin souffle toujours, limité à 200 exemplaires, et dont l’ensemble paraîtra sur la version CD qui a un format de quasi-album complet ; l’esthétique fin-de-siècle est également revisitée avec Rivages de la Tristesse (et plus tard Salomé 1900), qui fait connaître PV outre-Atlantique, et surtout le nouvel album Fleurs de Névroses et d’Ether, qui sort en 2010. Il est le fruit de la collaboration avec Eric, guitariste solo, bassiste et ingénieur du son qui donne une tournure résolument métal à l’ensemble avec ses riffs très inspirés d’Helloween, Iron Maiden ou Manowar. Il participera également au split Confins de l’Enfer avec Kid Chaos et au flexi EP limité à 50 exemplaires La dernière Garde. C’est également l’époque où Temps de Crise puis Mourir en Novembre sont enfin édités en 33 tours, donnant à chaque album longue durée une existence « pleine » sur les deux formats, où les EPs continuent de faire l’objet de singles collections CD à grande diffusion, mais, surtout, où l’idée d’une formation live voit le jour avec vingt ans de retard… Si Eric s’est éloigné du groupe pour des raisons quelque peu sordides, Sylvain demeure présent depuis dix ans, discrètement mais efficacement et fidèlement, tandis que Yann, Manu, Bill et Julie, issus de Kid Chaos, rejoignent Flav en répète puis finalement en studio.